{ subscribe_url:'//blogs.loc.gov/share/sites/library-of-congress-blogs/folklife.php' }

Botkin Folklife Lectures Plus: Camille Moreddu on French American Traditions

Camille Moreddu: Songs and Tunes from the French Creole Corridor (English Version)

In the Botkin Folklife Lectures Plus series, we normally present selected lectures in our Benjamin Botkin Folklife Lecture series that had accompanying oral history interviews, placing both together in an easy-to-find blog post. (You can find the whole series here.) This post is a little different, though. It features a lecture by Camille Moreddu, a cultural historian from France who recently finished her Jon B. Lovelace Fellowship at the John W. Kluge Center here at the Library of Congress. The Lovelace fellowship is specifically for the study of the American Folklife Center’s Alan Lomax collections, and Moreddu focused on what she called the “French Creole Corridor,” primarily in the Upper Midwest. These French-speaking communities are less well known than the ones in Louisiana and New England, but they retained fascinating French culture for Lomax and other collectors to record in the 20th and 21st centuries. In her lecture. Moreddu reviews the repertoire found in these and related collections–from Great Lakes voyageurs’ songs and French-Canadian fiddle tunes to the ballads, winter ritual songs, and local songs of the Creole settlements of the Upper Mississippi River Valley. She also discusses methods and experiences of the different collectors; the histories of colonial era Francophone settlers as well as later immigrants from France, Belgium, and Canada; and how the French cultural presence was integrated into the narrative and historiography of the American frontier.

Camille Moreddu earned her doctorate in history from Paris-Nanterre University in France. Prior to her fellowship at the Library of Congress, she researched the emergence of the concept of “American Folk Music” from its beginnings in the Progressive Era to its general acceptance during the New Deal, with particular attention to the cultural definition of the American people that it implies. In the course of that research, she came across the American Folklife Center’s francophone collections and decided to make them the focus of her research. (We at AFC were delighted, because we believe she is uniquely qualified to research them!)

Rather than conduct an interview with Moreddu and release it as a separate video, we did a brief question and answer session and appended it to the lecture video itself. But we still have two videos, for the exciting reason that Moreddu kindly did her lecture twice–once in English and once in French–to make it as accessible as possible to people with an interest in these collections.  Of course, that meant I had to interview her in both languages, too…which was a fun and interesting challenge for me!

So without further ado, find the English video below:

 

[Transcript of English Video]

Camille Moreddu: Musiques du corridor franco-créole (Version Française)

D’habitude, dans la série «Botkin Folklife Lectures Plus,» on présente des conférences sélectionnées de la série de conférences «Benjamin Botkin Folklife Lectures» qui étaient accompagnées d’interviews, regroupant les deux vidéos dans un article de blog facile à trouver. (Vous pouvez trouver toute la série ici.) Cet article est cependant un peu différent. Il présente une conférence de Camille Moreddu, une historienne de la culture qui a récemment terminé sa bourse Jon B. Lovelace au John W. Kluge Center ici à la Bibliothèque du Congrès. La bourse Lovelace est spécifiquement destinée à l’étude des collections Alan Lomax de l’American Folklife Center, et Moreddu s’est concentrée sur ce qu’elle a appelé le «corridor franco-créole», principalement la région nommée «Pays des Illinois» ou «Haute-Louisiane» pendant qu’elle faisait partie de La Nouvelle-France (1675–1763). Ces communautés francophones sont moins connues que celles de la Louisiane et de la Nouvelle-Angleterre, mais elles ont conservé une culture française fascinante, que Lomax et d’autres collecteurs ont documentée aux 20e et 21e siècles.

Dans sa conférence. Moreddu passe en revue le répertoire trouvé dans ces collections et des collections connexes: les chansons des voyageurs des Grands Lacs, les airs de violon franco-canadiens, les ballades et complaintes, les chansons rituelles d’hiver, et les chansons locales des établissements créoles de la vallée du haut Mississippi. Elle évoque également les méthodes et expériences des différents collecteurs ; les histoires des colons francophones de l’ère coloniale ainsi que des immigrants ultérieurs de France, de Belgique et du Canada; et comment la présence culturelle française a été intégrée dans le récit et l’historiographie de la frontière américaine.

Camille Moreddu est docteur en histoire contemporaine (Université Paris-Nanterre).  Avant sa bourse à la Bibliothèque du Congrès, elle a étudié l’émergence du concept de «American Folk Music» depuis ses débuts à l’ère progressiste jusqu’à son acceptation générale pendant le New Deal, avec une attention particulière à la définition culturelle du peuple américain qu’elle implique. Au cours de cette recherche, elle est tombée sur les collections francophone de l’American Folklife Center et a décidé de mener des recherches sur celles-ci.  (Ici a L’American Folklife Center, on est heureux parce-qu’on croit qu’elle est particulièrement qualifiée pour faire ces recherches.)

Plutôt que de mener une interview avec Moreddu et de la publier dans une vidéo distincte, on a fait une brève séance de questions et réponses et on l’a ajoutée à la mème vidéo avec la conférence. Mais comme on peut voir, il y a deux vidéos ici: Moreddu a gentiment fait sa conférence deux fois – une fois en anglais et une fois en français – pour la rendre aussi accessible que possible aux personnes intéressées par ces collections. Bien sûr, cela signifiait que je devais également l’interviewer dans les deux langues… ce qui était un défi amusant et intéressant pour moi!

Alors sans plus tarder, retrouvez la vidéo française ci-dessous :

 

[Transcription de la vidéo française]

Both videos are available with bibliographic information on the Library of Congress website.

Les deux vidéos sont disponibles avec des informations bibliographiques sur le site Web de la Bibliothèque du Congrès.

[For the English version, follow this link]
[Pour la version française, suivez ce lien]

Caught Our Ears: Two French Songs from Maine

In this blog, Stephen Winick looks into the mysterious background of two French-language folksongs in AFC’s Maine Acadian Cultural Survey collection, “Fox Henry” or “Faux Henry,” sung by Ida Burgoin Roy, and “Chambre et chaînes” sung by Connie Morin Desrosier. He identifies other versions of each song and provides audio, transcriptions, translations, and pictures of the singers.